dimanche, août 13, 2006

Lettre ouverte publiée dans les principaux quotidiens Français , le 25 juillet

Pour que le Liban vive

Le Liban subit une agression d’une violence inégalée dont la conséquence aujourd’hui est une catastrophe humanitaire sans précédent et, demain, la certitude d’une grave crise économique et sociale et un risque d’effondrement du modèle démocratique libanais.

Que personne ne s’y trompe. Il ne s’agit pas d’une action militaire israélienne de plus sur fond de tensions tristement classiques pour la région. Nous assistons à un cauchemar qui risque de briser pour toujours ce Liban que nous aimons tant.

Il est de notre devoir de nous concentrer avec acharnement sur les valeurs humaines et démocratiques qui nous unissent pour renforcer notre message et notre action. Nous devons nous agripper à ces principes rassembleurs contre vents et marées et rejeter net les arguments qui les trahissent et les vieux démons de la division.

Nous, libanais du monde et amis du Liban, nous nous retrouvons autour des principes suivants :

1. Nous nous révoltons sans hésitation et sans nuances face à la destruction systématique du pays et au malheur de ses habitants, en particulier dans le Sud. Nous refusons les arguments de « guerre propre » et « d’armée morale » qui procèdent d’une désinformation indigne.

2. Nous rejetons en bloc les arguments géopolitiques ou sécuritaires mis en avant pour justifier l’agression israélienne au Liban. Nous sommes horrifiés par le cynisme affiché du monde diplomatique qui donne du temps à Israël pour « finir le travail ».

3. Nous exigeons d’une seule voix un cessez-le-feu immédiat et participerons à toute action qui ira dans ce sens.

4. Le modèle démocratique libanais basé sur l’entente et l’équilibre entre communautés est une fierté et une richesse. Nous croyons profondément en sa valeur de modèle et de message pour le Moyen-Orient et pour le monde. Nous croyons en son exemplarité par rapport à tous les modèles monolithiques de la région fondés sur la domination d'une fraction et l’exclusion des autres citoyens. Nous remercions les responsables religieux et politiques libanais de tous horizons qui depuis le début de la crise rejettent les logiques de division et mettent l’accent sur la défense de la patrie et l’union autour du pacte national. Nous les supplions de maintenir cette ligne à tout prix.

5. Nous plaçons la sauvegarde de la nation libanaise avant tout. Une fois leur nation à l’abri, les libanais saisiront comme une chance et une richesse la possibilité de vivre pleinement leur diversité communautaire et politique.

Soutenons de tout cœur par notre présence l’initiative « Pour Que Le Liban Vive » comme nous devrons soutenir toute initiative de rassemblement pour la sauvegarde de la nation libanaise. Il ne s’agit ni de politique, ni d’intérêt. Il s’agit simplement de survie. Dépensons-nous sans compter et sans calculer pour sauver au sein d’une union sacrée le Liban d’aujourd’hui et de demain.


Collectif de citoyens libanais et amis du Liban

Rassemblement pacifique mardi 25 Juillet, à 19h30
Mur de la Paix, au Champ de Mars, place Joffre, à Paris 7ème.
http://www.pourquelelibanvive.blogspot.com