vendredi, juillet 21, 2006

Communiqué Annonce

Paris, le 21 juillet 2006

Liban : Cessez le feu !
Grand rassemblement pacifique à Paris
Mardi 25 juillet 2006, 19h30, Mur de la Paix, Champ de Mars


Le 21 Juillet dernier, une quarantaine d’ONG libanaises réunies sous l’égide de l’association « Rassemblement des organisations de la société civile pour la vie» se sont retrouvées face au bâtiment des Nations Unies, dans le centre-ville de Beyrouth, afin de manifester leur indignation à la communauté internationale. Loin des polémiques politiciennes, ils ont réclamé un arrêt immédiat des bombardements israéliens.

Nous, un groupe de Libanais et amis du Liban, prenons l’initiative, au delà de tous les partis politiques et de toutes les communautés, de lancer un appel dont l’unique mot d’ordre est: Cessez le Feu !

Nous organisons un rassemblement pacifique ce mardi 25 Juillet, à 19h30, au Mur de la Paix, sur le Champ de Mars en appelant les 150 000 libanais vivant à Paris et tous les Parisiens à venir manifester.

A ce jour, nous comptons : 500 000 réfugiés, plus de 300 morts et un millier de blessés. Israël s’acharne sur tout un pays, toute la population est prise en otage, en violation de toutes les conventions internationales.
Le Liban brûle. Depuis 10 jours, les Libanais assistent à une destruction progressive de toutes les infrastructures (routes, ponts, centrales électriques, aéroports et ports civils…) et institutions de la république libanaise (armée, défense civiles, croix rouge…).


A l’heure où certains clament que toute nation a le droit de se défendre, le Liban, même à genoux refuse cet engrenage irresponsable. L’armée libanaise, continuellement bombardée, a reçu comme consigne de ne pas répliquer. Devant ce message de Paix, Israël poursuit son entreprise de destruction au Liban.

Face à une situation humanitaire déjà catastrophique, nous demandons l’arrêt de la violence et exigeons un cessez le feu immédiat, avant toute négociation et avant toute discussion du conflit israélo-libanais. La poursuite de ces discussions, à ce stade, cristallise toutes les tensions de la région sur le sol Libanais et fait porter au Liban un fardeau qui dépasse ses capacités.

Nous lançons un appel à la communauté internationale et particulièrement au peuple français pour qu’il fasse pression sur ses représentants politiques afin de valider les acquis démocratiques et d’exiger le respect des conventions et droits internationales.

Ce rassemblement est un cri, un appel pour la défense de la République et de la Nation Libanaise, message et symbole de pluralité et de diversité. Votre mobilisation peut la sauver.

La majorité silencieuse.

Nous écrire : pourquelelibanvive@hotmail.com