jeudi, juillet 27, 2006

Champs de Mars:Mot de Madame Peri Cochin

Le Liban ne peut pas être une fois de plus un champ de bataille.

Ce pays a trop connu la guerre.

Les libanais de toutes les confessions ont reconstruit le Liban durant les 15 dernières années.

15 ans de reconstructions anéantis par 15 jours de bombardements !

Nous tous ici demandons un cessez le feu pour que le nombre de morts n’augmente pas !

L’addition est déjà trop lourde.

Alors les hommes de notre monde…. Les puissants, les décisionnaires doivent prendre les mesures immédiates pour arrêter les combats.

Au-delà de toutes les confessions et les croyances religieuses, au-delà de toutes les appartenances politiques, la vie d’hommes, de femmes et d’enfants est en jeu.

Les infrastructures du pays sont brisées,
le Patrimoine menacé,
le cœur des libanais est en sang !

Je suis française, je suis libanaise, j’aime ce pays qui est une partie de moi-même.

Nos voix doivent être entendues !

ARRETEZ !!!


Péri COCHIN