mercredi, juillet 26, 2006

Champs de Mars: Lettre des ONG

Lettre de 40 ONG humanitaires libanaises à Monsieur Kofi Annan, Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies

Beyrouth – le 20 Juillet 2006

Votre Excellence le Secrétaire général,
Monsieur Kofi Annan

Pour le neuvième jour, Israël, membre des nations unies, poursuit ses attaques sur le Liban.

Il utilise une politique de punition collective en bombardant les civils, détruisant l’infrastructure du Liban ainsi que les propriétés publiques et privées,
en installant un siège terrestre, aérien et maritime sur le Liban.

Israël commet également des massacres collectifs comme celui de Marwaheen qui s’est déroulé après le refus de la FINUL d’abriter les réfugiés.

Ponts et jonctions à travers le territoire libanais ont été détruits, créant ainsi une congestion à cause de l’incessante migration des familles déplacées.

Cette situation a abouti à une crise humanitaire complexe et à des graves problèmes de santé.

A ce jour, le 20 juillet, les victimes de ces attaques sont civiles : 300 morts et un millier de blessés.
Plus de 500.000 personnes ont été forcées de quitter leur maison dans des conditions tragiques.
Israël viole les conventions internationales et la Déclaration Universelle des droits de l’homme avec ces attaques.

Votre Excellence le Secrétaire Général,
votre position aux Nations Unies vous fait, durant votre mandat, garant des règles du droit international.

A la lumière de la déclaration des Nations Unies,
nous vous appelons à répondre à la demande du gouvernement libanais pour un cessez-le-feu immédiat en faveur des civils innocents,
et de sauver ce qui reste de vie,
de terre et de pierre,
dans notre pays,
le Liban.